Groupe de recherche en communication politique

Charles-Antoine Millette

Chercheur

École de politique appliquée
charles-antoine.millette@usherbrooke.ca

École de politique appliquée, Université de Sherbrooke
Faculté des lettres et sciences humaines
2500, boulevard de l'Université
Sherbrooke, QC, J1K 2R1

Présentation

Charles-Antoine est titulaire d’un doctorat en science politique de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), ainsi que d’un baccalauréat (relations internationales) et d’une maîtrise (recherche appliquée) en études politiques appliquées de l’Université de Sherbrooke. Sa thèse de doctorat, qui a été dirigée par Frédérick Gagnon (UQAM) et codirigée par Karine Prémont (Université de Sherbrooke), porte sur l’américanisation des publicités électorales négatives télévisées au Canada entre 2004 et 2015. Il est actuellement chargé de cours à l’École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke et chargé de cours à l’Université Bishop’s. Depuis 2012, Charles-Antoine enseigne, à titre de personne-ressource, la politique américaine et la politique canadienne dans diverses antennes de l’Université du troisième âge (UTA) de l’Université de Sherbrooke. Il est aussi chercheur associé à l’Observatoire sur les États-Unis de la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques de l’UQAM. Au cours des dernières années, Charles-Antoine a notamment été professionnel de recherche au Département d'information et de communication (DIC) de l'Université Laval, coordonnateur de la Société québécoise de science politique (SQSP) et adjoint à l'édition de la revue Politique et Sociétés. Ses champs d’intérêt et de recherche sont la politique canadienne et québécoise, la politique américaine, la communication politique, la publicité politique négative et la méthodologie de la recherche.

Publications

Millette, C.-A. et Daignault, P.  (à venir), « La communication environnementale : champ de recherche et pratique médiatique au Québec », Le Climatoscope.

Millette, C.-A. (2017). « La publicité politique négative sur Internet au Canada : Quand les conservateurs ont ouvert le feu sur les chefs libéraux », dans Cyberespace et science politique : De la méthode au terrain, du virtuel au réel, sous la dir. de H. Loiseau et E. Waldispuehl. Presses de l’Université du Québec, 149-168.

Tessier, C., Millette, C.-A. (2016). Réinterprétation et transposition : l'histoire, les institutions et les dynamiques politiques américaines dans Battlestar Galactica. Dans I. Lacroix et K. Prémont (dir), D'Asimov à Star Wars : représentations politiques dans la science fiction, Québec, Presses de l'Université du Québec, 127-139.

Prémont, K. et Millette, C.-A. (2015). Social Media and American Political Campaigns : The Dark Side of the Electoral Process. Dans G. Lachappelle et P. Maarek (dir), Political Parties in the Digital Age. The Impact of New Technologies in Politics, De Gruyter, 111-126.

Loiseau, H., Millette, C.-A., Lemay, L. (2013). La stratégie du Canada en matière de cybersécurité : de la parole aux actes ?. Canadian Foreign Policy Journal, 19(2), 144-157.