Groupe de recherche en communication politique

Nouvelles

Le GRCP tient son séminaire de recherche à Montréal !

15 Décembre 2017

Nous sommes heureux de vous annoncer la tenue de notre séminaire de recherche à Montréal, le 15 décembre. Cet événement, outre qu'il permet de rassembler l'ensemble des chercheurs du groupe, permet aux étudiants-chercheurs membres du GRCP qui le souhaitent de présenter leurs travaux.

Détails : /sites/grcp.ulaval.ca/files/horaire-seminaire-20171215.pdf

Midi Science Politique - L’étude de la rhétorique visuelle de la société de surveillance dans les téléséries : La culture populaire comme terrain d’enquête de la vie sociopolitique

14 Décembre 2017

Le Département de science politique, la Chaire de recherche sur la démocratie et les institutions parlementaires, le Centre d'analyse des politiques publiques et le Groupe de recherche en communication politique vous invitent à assister à la conférence de David Grondin, Professeur agrégé au Département de communication à l’Université de Montréal

La conférence s'intitule : L’étude de la rhétorique visuelle de la société de surveillance dans les téléséries : La culture populaire comme terrain d’enquête de la vie sociopolitique

Comment comprendre la société de surveillance à l’ère numérique caractérisée par une surveillance ubiquitaire de la mobilité et reposant sur les capacités des mégadonnées ? Dans notre société des écrans, marquée par la surveillance amplifiée par les médias sociaux et les médias de localisation associés aux téléphones intelligents, comment peut-on appréhender le fait numérique de la vie mobile que génère la société de surveillance ? Ancrée dans les surveillance studies, les études culturelles et inspirée par une tradition de recherche déjà bien implantée que sont les visual studies et qui a favorisé l’émergence d’un tournant visuel en Relations internationales, cette communication entreprend de questionner la culture populaire comme terrain d’enquête de la vie sociopolitique pour y étudier la rhétorique visuelle de la société de surveillance dans les téléséries. Nous considérons ainsi d’emblée que les téléséries et le cinéma constituent des technologies médiatiques se prêtant à merveille pour étudier l’histoire des technologies de surveillance et des médias comme surveillance en les concevant comme des « procédés narratifs de surveillance » et des « dispositifs de rhétorique visuelle » de représentations fictives de la surveillance. En allant au-delà de la culture populaire comme un reflet ou un miroir de la société, cela nous permet alors de poser plusieurs questions : Quels sont les rôles sociaux, politiques et culturels – encore – joués par le cinéma et la télévision ? Quel espace occupent ces deux médias dans notre paysage médiatique culturel-industriel du divertissement ? Que fait le cinéma ou la télésérie dans ce contexte ? Comment permet-il d'expérimenter – et de critiquer – la société et la vie politique ? Quelle distance la fiction permet-elle et quel avantage a-t-elle sur l’étude de la vie politique réelle ? Qu’est-ce que la culture populaire nous permet de voir/comprendre pour éclairer une critique de la société de surveillance dans un contexte marqué par l’ubiquité de la surveillance ?

Au plaisir de vous y voir!

Le jeudi 14 décembre 2017

11 h 45 à 13 h 00

Pavillon De Koninck, local 3244

Un léger lunch sera servi!

///

Commentaire d'Eric Montigny dans Le Journal de Montréal

11 Décembre 2017

Eric Montigny, professeur de science politique à l'Université Laval et chercheur associé au GRCP, est intervenu dans Le Journal de Montréal au sujet de  la position du ministre des Finances Bill Morneau.

Détails : http://www.journaldemontreal.com/2017/12/11/le-ministre-morneau-sur-un-siege-ejectable

Shelley Boulianne reçoit le MacEwan University’s Dr. Sherrill Brown Distinguished Research Award

11 Décembre 2017

Shelley Boulianne, Professeure au Department of Sociology de la MacEwan University et chercheuse associée au GRCP, vient de recevoir le MacEwan University’s Dr. Sherrill Brown Distinguished Research Award pour l'année 2017, pour ses travaux sur l'engagement civic et politique des citoyens. Félicitations à elle !

Il est à noter que Shelley avait déjà reçu en 2013 le American Sociological Association’s Best Paper Award in Communication and Information Technology.

Détails : https://www.macewan.ca/wcm/MacEwanNews/RESEARCH_AWARD_2017-SBOULIANNE

Intervention de Shelley Boulianne dans le Toronto Star

11 Décembre 2017

Shelley Boulianne, Professeure au Department of Sociology de la MacEwan University et chercheuse associée au GRCP, est intervenue dans le Toronto Star dans un article portant sur le phénomène #MeToo à Toronto.

Détails : https://www.thestar.com/news/gta/2017/12/01/torontos-metoo-march-aims-to-take-online-activism-to-the-streets.html

Midi Science Politique - La réception à l’ère de Facebook

7 Décembre 2017

Le Département de science politique, la Chaire de recherche sur la démocratie et les institutions parlementaires, le Centre d'analyse des politiques publiques et le Groupe de recherche en communication politique vous invitent à assister à la conférence de M. David Mathieu, professeur agrégé en communication à l’Université de Roskilde.

La conférence s'intitule : La réception à l’ère de Facebook

Dans cette présentation, trois propositions pour l’étude de la réception sur Facebook seront présentées à partir de travaux empiriques. Basées sur le développement d’une théorie de la relation entre média et publics, ces propositions sont autant de tentatives pour comprendre la circulation du sens sur ce média polyvalent qu’est devenu Facebook.

David Mathieu est professeur agrégé en communication à l’Université de Roskilde au Danemark. Ses travaux se concentrent sur les publics et la réception des médias, en particulier les médias sociaux, et sur les méthodologies de recherche. Il est présentement directeur de la section Audience and Reception Studies de la European Communication Research and Education Association et chercheur principal du groupe de recherche Audiences & Mediated life.

Au plaisir de vous y voir!

Le jeudi 7 décembre 2017

11 h 45 à 13 h 00

Pavillon De Koninck, local 3244

Un léger lunch sera servi!

Midi Science Politique - La réforme du droit international de l’investissement proposée par la CNUCED

28 Novembre 2017

Le Département de science politique, la Chaire de recherche sur la démocratie et les institutions parlementaires, le Centre d'analyse des politiques publiques et le Groupe de recherche en communication politique – en collaboration avec le Centre d’études pluridisciplinaires en commerce et investissement internationaux -  vous invitent à assister à la conférence de M. Jean-Michel Marcoux, chercheur postdoctoral à la Faculté de droit de l’Université McGill.

La conférence s'intitule : La réforme du droit international de l’investissement proposée par la CNUCED

La Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement («CNUCED») est devenue un forum multilatéral profondément impliqué dans la recherche de solutions visant à contrer un malaise grandissant en lien avec la gouvernance des investissements étrangers. Après avoir suggéré certaines politiques axées sur le développement durable et diverses avenues afin de réformer le règlement des différends entre investisseurs et États, les efforts de la CNUCED ont abouti à une feuille de route portant sur les accords internationaux d’investissement. Dans un tel contexte, la présentation vise à explorer l’impact potentiel de cette réforme pour le régime du droit international de l’investissement. L’analyse qui est présentée démontre que la réforme proposée par la CNUCED traduit une tentative claire d’enraciner le droit international de l’investissement dans des considérations sociales, conformément à un double mouvement entre libéralisme économique et protection sociale. Un tel double mouvement demeure néanmoins faible, puisque la réforme proposée constitue un changement de régime gouverné par les normes actuelles, sans remettre en question les principes fondamentaux qui sous-tendent ce régime.

Jean-Michel Marcoux est Chercheur postdoctoral à la Faculté de droit de l’Université McGill, Ph.D. en droit (University of Victoria) et ancien diplômé de la maîtrise en études internationales de l’Institut québécois des hautes études internationales (Université Laval) et du baccalauréat intégré en affaires publiques et relations internationales (Université Laval). De 2011 à 2013, il a été associé de recherche dans un programme national d’examen de la gouvernance de la biotechnologie. Il a aussi été stagiaire à titre de spécialiste subalterne du commerce dans une entreprise privée à Washington, DC. Intéressé par la théorie du droit international sur les investissements et les relations internationales, M. Marcoux a mené ses recherches doctorales à l’Université de Victoria; elles portaient sur l’évolution de la codification des responsabilités des investisseurs étrangers par des organisations intergouvernementales. Il a reçu un soutien financier du Programme de bourses d’études supérieures du Canada Joseph-Armand-Bombardier (2014-2017) et du Programme de bourses de recherche en droit international (boursiers des cycles supérieurs) du Centre pour l’innovation dans la gouvernance internationale (2015-2016).

Au plaisir de vous y voir!

Le mardi  28 novembre 2017

11 h 45 à 13 h 00

Pavillon De Koninck, local 3470

Un léger lunch sera servi!

Participation d'E. Choquette et de C.A. Millette à l'ouvrage Cyberespace et science politique

27 Novembre 2017

Deux chercheurs étudiants membres du GRCP, Charles-Antoine Millette (Étudiant au doctorat. Département de science politique, Université du Québec à Montréal) et Emmanuel Choquette (Étudiant au doctorat. Département de science politique, Université de Montréal) ont participé à l'ouvrage Cyberespace et science politique dirigé par Hugo Loiseau et Elena Waldispuehl et paru aux Presses de l'Université du Québec.

Le chapitre écrit par Charles-Antoine s'intitule "La publicité politique négative sur Internet au Canada : quand les conservateurs ont ouvert le feu sur les chefs libéraux" et celui d'Emmanuel Choquette, "La communication politique à l’heure de la vidéo numérique : de l’action individuelle à l’action collective".

Présentation de l'ouvrage : Transition pour certains, rupture pour d’autres, l’envahissement du cyberespace dans nos vies soulève plusieurs questions. Il est rare, dans l’histoire de l’humanité, de constater qu’une innovation technologique transforme autant et en si peu de temps le quotidien des individus, mais aussi les façons de gouverner ou d’analyser le monde. Le présent ouvrage part du constat que nous vivons actuellement une véritable « cybérisation » individuelle et collective. Il souhaite ainsi appréhender les changements sociaux et politiques qu’implique la présence grandissante du cyberespace dans nos vies. Ce livre répond à trois questionnements généraux:

1. Quels sont les changements sociaux et politiques induits par l’arrivée, puis l’omniprésence, du cyberespace dans les sociétés occidentales ? Sont-ils nombreux et quelles sont leurs répercussions sur le plan politique ?

2. Le cyberespace a-t-il aussi provoqué des changements dans la pratique scientifique des politologues ? Par exemple, de nouveaux objets ont-ils intéressé la science politique ?

3. Les nouvelles technologies ont-elles augmenté les capacités de nos outils de recherche ? Si oui, faut-il adapter les méthodes de recherche et leurs techniques à cette nouvelle réalité ? Comment le faire ?

Détails : Loiseau H. et Waldispuehl E. (dir.) (2017), Cyberespace et science politique. De la méthode au terrain, du virtuel au réel, Presses de l'Université du Québec.

Formation au logiciel Aspira

21 Novembre 2017

Nous sommes heureux de vous inviter à la formation au logiciel de collecte de données en ligne Aspira (outil développé par le GRCP) qui sera donnée par Samuel Cloutier, le développeur du logiciel, le mardi 21 novembre entre 11h45 et 13h en salle 3470 du Bâtiment De Koeninck de l'Université Laval de Québec.

Détails : Fichier pdf

Au plaisir de vous y retrouver !

14e Forum annuel de la fondation Pierre Eliott Trudeau

17 Novembre 2017

Juliette De Maeyer, Professeure au Département de communication de l'Université de Montréal et membre du GRCP participera au 14e Forum annuel de la fondation Pierre Eliott Trudeau qui se tiendra à Montréal du 15 au 17 novembre.

Elle interviendra lors du panel "Journalisme, données et démocratie", aux côtés de Taylor Owen, professeur adjoint en médias numériques et affaires internationales, Université de la Colombie-Britannique et boursier 2006 de la Fondation qui modèrera cette séance, mais aussi de Mike Annany, professeur adjoint, École de communication et journalisme, Université de la Californie du Sud, et boursier 2006 de la Fondation, de Gabriella Coleman, professeure, titulaire de la chaire Wolfe de littératie scientifique et technologique, Université McGill et d'Andreas Katsouris, vice-président directeur des services mondiaux, Aristotle.

Détails : http://www.fondationtrudeau.ca/fr/forum2017

Pages