Mireille Lalancette

Professeure

Département de lettres et communication sociale

819-376-5011  #3844

Université du Québec à Trois-Rivières

Université du Québec à Trois-Rivières
3351, boul. des Forges
Trois-Rivières, Québec, Canada
G9A 5H7

Présentation

Titulaire d’un doctorat en communication de l’Université de Montréal, Mireille Lalancette s’intéresse à la communication politique, aux médias sociaux, aux représentations et aux discours médiatiques avec un accent particulier sur l’argumentation. Elle est professeure titulaire en communication politique à l’Université du Québec à Trois-Rivières, où elle y enseigne notamment la communication politique et la méthodologie de la recherche. Chercheure au groupe de recherche en communication politique (GRCP), elle est également co-auteure avec Marie-Josée Drolet et Marie-Ève Caty de l’ouvrage ABC de l’argumentation pour les professionnels de la santé ou toute autre personne qui souhaite convaincre (Presses universitaires du Québec). Elle a également publié plusieurs articles et des chapitres de livres à propos de l’image politique, du traitement médiatique des candidats masculins et féminins ainsi que sur l’utilisation des médias sociaux par les politiciens. Elle a notamment publié dans les collectifs Political communication in Canada. Meet the press and Tweet the rest (2014) et Permanent campaigning in Canada (2017). Elle a dirigé les collectifs Selfies and Stars: politique et culture de la célébrité en France et en en Amérique du Nord (PUR, avec Pierre Leroux et François Hourmant) et What’s Trending In Canadian Politics? Understanding Transformations in Power, Media, and the Public Sphere. (UBC Press, avec Vincent Raynauld et Erin Crandall). Ses travaux ont également été publiés dans des revues scientifiques canadiennes et internationales. Elle mène actuellement des recherches sur la politique digitale avec des chercheurs canadiens et américains.

Pre Lalancette est membre du Collège des nouveaux chercheurs, artistes et scientifiques de la Société royale du Canada (SRC); co-chercheuse à la Chaire Jarislowsky sur la confiance et le leadership politique de l'UQTR; ainsi que chercheuse au Centre pour l’étude de la citoyenneté démocratique (CÉCD).

Publications

  • Beaulieu, J. et M. Lalancette (2023) Une analyse comparative des images véhiculées sur Instagram par François Legault pendant la crise de la COVID-19. Canadian Journal of Communication.

  • Yates, S., Lalancette, M., et J. Lalande (2023) Du modèle du déficit à la gestion participative des risques : Les luttes d’expertise au cœur de l’acceptabilité sociale de projets d’exploitation des ressources naturelles, Canadian Journal of Communication.

  • Wagner, A., Lalancette, M., Everitt, J. et K. Bird (2023) Holding Back the Race Card: Black Candidates, Twitter, and the 2021 Canadian Election, Race, Politics and Ethnicity Journal, 8(2): 164-181.

  • Lalancette, M., Drolet, M.-J. et M.È. Caty (2023) Argumenter à propos de l’argumentation. Réflexions sur le travail transdisciplinaire. Revue Enjeux et société, 10(1) : 194–214.

  • Rouillard, C.-A. et M. Lalancette. (2023). Revendiquer la parité sur les médias sociaux : entre stratégies d’influence politique et de présence numérique de groupes de femmes canadiens. Politique et Sociétés, 42(2) : 33-58.

Mes dernières publications

Projets

  • Personnalisation, spectacularisation et mise en scène de la politique dans les médias.
  • Leaders, image management & digital media avec Vincent Raynauld, Professeur Emerson College (Boston)
  • L'usage des médias socionumériques lors de controverses publiques soulevant des enjeux d'acceptabilité sociale
  • Crossing the Floor and Crossing Lines: Parliamentarian Party Switching and Media Coverage in Canada
  • Rhétorique morale et médias socionumériques: le cas de la campagne électorale de 2019
  • L'utilisation des médias sociaux (FRQ-SC/ANR)
  • "Digital Ecology Challenge" sur l'utilisation des médias socionumériques pendant la campagne électorale fédérale de 2019
  • L'identité et l'usage des médias sociaux en campagne électorale en 2021
  • Étude sur le cyber harcèlement des éluEs (2021-2022)