Groupe de recherche en communication politique

Stéphanie Yates

Professeure

Département de communication sociale et publique
Téléphone : 514-987-3000, poste 2493
yates.stephanie@uqam.ca


Université du Québec à Montréal
405, rue Sainte Catherine Est
Montréal, Québec, Canada
H2L 2C4

Présentation

Stéphanie Yates est professeure au département de communication sociale et publique de l’UQAM depuis décembre 2010. Auparavant, elle a occupé plusieurs postes dans les milieux politiques provincial et fédéral, de même que dans le secteur privé. Ses recherches portent principalement sur le lobbying et le rôle des groupes d'intérêt et des citoyens dans la gouverne de l’État et des entreprises. Dans cette perspective, elle s’intéresse notamment aux expériences de participation citoyenne, au processus d'acceptabilité sociale des projets présentés par les gouvernements et autres organisations, ainsi qu’à la responsabilité sociale des entreprises. Pour plus de détails: http://www.dcsp.uqam.ca/Profil/yates_stephanie.aspx.

Projets

  • Participation citoyenne en lien avec un projet de santé publique en Afrique de l’Ouest : enjeux, défis et conditions de succès. Conseil de recherche en sciences humaines du Canada (2016-2020), Programme Développement savoir (74 000$). Chercheure principale, avec Johanne Saint-Charles comme co-chercheure.
  • Portes-tournantes en politique : vers une reconfiguration du lobbying? Conseil de recherche en sciences humaines du Canada (avril 2016), Programme Savoir (174 000$). Chercheure principale, avec Raymond Hudon (collaborateur).
  • Usage des médias socionumériques lors de controverses soulevant des enjeux d’acceptabilité sociale. Conseil de recherche en sciences humaines du Canada, Programme Savoir (172 000$). Co-chercheuse, avec Mireille Lalancette comme chercheuse principale.

Publications

Yates, Stéphanie (2019). « The notion of social acceptability: Lay citizens as a new political force”. Dans Mireille Lalancette, Vincent Raynauld et Erin Crandall, What’s #Trending In Canadian Politics? Understanding Transformations in Power, Media, and the Public Sphere. Vancouver : UBC Press.

Lewis, J. P. et Stéphanie Yates (2018). « From Elistism to Idealization: The Representation of Premiers in Social Media Videos ». Dans Alex Marland, Andrea Lawlor et Thierry Giasson, Political Elites in Canada. Power and Influence in Instantaneous Times. Vancouver: UBC Press

Yates, Stéphanie (2018). « La transparence des activités de lobbyisme au Québec : La grande illusion? ». Revue française d’administration publique, no 165 : 33-47.

Yates, Stéphanie (2018). « L’acceptabilité sociale en tant que nouvel impératif des organisations ». Dans S. Yates (dir.), Introduction aux relations publiques. Fondements, enjeux et pratiques (p. 203-227). Québec : Les Presses de l’Université du Québec.

Yates, Stéphanie, Johanne Saint-Charles, Marius Kêdoté et Claude Gervais. Assogba (2018). « Reducing Air pollution in West Africa through participatory activities : Issues, challenges and conditions for citizens’ genuine engagement ». Dans J. SERVAES (dir.), Handbook of Communication for Development and Social Change(p. 1-18, en ligne). Singapour : Springer.

Yates, Stéphanie, Kristina-Maud Bergeron, Michel Jébrak, Philippe Angers, Valérie Lehmann, Charles Séguin, Suzanne Durand, Pierre-Yves Le Meur and Corinne Gendron (2016). « Indice du risque social: Un outil pour mieux saisir les enjeux, risques et opportunités des projets miniers ». Éthique publique 18 (1).

Voir toutes les publications